Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Gin & Tonic


Le gin & tonic a-t'il vraiment besoin d'une introduction et d'une marche à suivre?

Peut-être... Mais d'abord, un peu d'histoire. C'est aux alentours de 1750 que les marins britannique combinent pour la première fois l'eau tonique au gin. C'est parce que plusieurs médecins respectés s'étaient penchés sur les nombreuses maladies que combattaient les marins lors de long périples en mer, et leur solution fut de recommander la quinine comme remède naturelle contre, entre autre, la fièvre et le scorbu.

La quinine était une solution amère extraite de l'écorce de l'arbre de Cinchona, qui depuis peu avait été amené sur le continent europééen par des marchands d'épices et qui était considéré comme un remède miracle. Ainsi, la quinine était ajouté à l'eau afin d'en faire une boisson buvable, puis les marins prirent l’habitude de la consommer avec du gin afin de combattre les maladies en mer et leurs maux. Sauf que rapidement, le mélange devint radicalement populaire, si bien qu'il est considéré comme l'une des grandes causes de la montée de l'alcoolisme britannique de la fin du 18eme siècle.

Puis, tranquillement, le mélange traverse les frontières anglaises pour devenir populaire un peu partout en Europe avant d'être amener en Amérique du Nord. Fait intéressant, le Portugal fait face à une importance crise sanitaire causée par la Malaria vers la fin des années 1600, et les docteurs ont pour meilleur remède la consommation de "Agua de Inglaterra", un mélange d'eau tonique à base de quinine et de gin.

Bien qu'un bon gin&tonic froid et pétillant peut encore aujourd'hui peut probablement soigner quelques maux, on est bien loin d'un remède proposé par nos médecin. Le mélange est de nos jours si populaire qu'il est considéré comme la façon classique d'accompagner un gin, et demeure l'un des verres les plus commandés dans les bars occidentaux.

Bien que la préparation d'un gin & tonic est simple, il en demeure pas moins intéressants de comparer les résultats de l'utilisations de divers gins, divers boissons toniques, et divers botanniques additionnels.


Ingrédients

  • 45 ml (1.5 oz.) de Fou Gin ou votre gin québecois préféré
  • 120 ml (4 oz.) soda tonic
  • Glaçons
  • Votre garniture préférée

Préparation

  • Directement dans un verre de type highball.
  • Remplissez de glaçons.
  • Verser 1.5oz de votre gin québécois favori pour 4oz de soda tonic et mélanger avec une cuillère de bar pendant environ 10 secondes.
  • Vous pouvez ajuster la dose de soda tonic selon votre préférence de puissance de votre verre. Typiquement, un bar servira 1oz de gin pour 4oz de tonic.
  • Accompagnez de garniture de votre choix comme des herbes fraîches, des agrumes qui accompagnent le profil de votre gin, ou encore des fleurs séchés.

    Laissez un commentaire

    Panier

    Plus de produits disponibles à l'achat

    Votre panier est vide.