Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Suffering Bastard

Comme plusieurs cocktails qui jouissent aujourd’hui d’une renommée internationale, le Suffering Bastard est, lui aussi, né derrière le bar d’un hôtel.

Bien que reconnu comme un cocktail à part entière à l’heure actuelle, le Suffering Bastard s’accompagne d’un historique cocasse, qui justifie par le fait même le nom qu’on lui a donné.

En effet, avant d’être un cocktail, le Suffering Bastard a d’abord fait figure de remède contre la gueule de bois...

Bref, quoi qu’on en dise, on peut s’imaginer les soirées enflammées qu’organisait le personnel du bar Cairo’s Shepheard’s Hotel, qui est à l’origine de cette création à base de bourbon et de gin.


Ingrédients

  • 30 ml (1 oz.) de bourbon
  • 30 ml (1 oz.) de Fou Gin ou de votre gin québécois préféré
  • 15 ml (½ oz.) de jus de lime fraîchement pressé
  • 2 traits d’Angostura bitters
  • Bière de gingembre
  • Feuilles de menthe, en garniture

Préparation

  • Ajouter de la glace dans un shaker.
  • Verser tous les ingrédients dans un shaker, à l’exception de la bière de gingembre, et secouer vigoureusement.
  • Filtrer dans un verre highball rempli de glace.
  • Allonger avec de la bière de gingembre.
  • Garnir de feuilles de menthe.

Photo bannière: Drink Magazine, via DrinkAsia

Laissez un commentaire

Panier

Plus de produits disponibles à l'achat

Votre panier est vide.